Accueil > Mots-clés > articles > chiropratique

chiropratique

La chiropratique ou chiropraxie n’est pas une pratique toute récente. La première séance remonte à 1895 par le fondateur américain David Palmer. Elle est classée parmi les méthodes non conventionnelles.

Qu’est-ce que la chiropratique ?

De manière simple, la chiropratique se base sur l’importance du système nerveux dans le fonctionnement de l’organisme entier. L’influx nerveux passe d’abord par la moelle épinière avant d’atteindre le reste du corps. Un facteur stressant peut causer une subluxation chiropratique ou un désalignement des vertèbres pouvant engendrer un dérèglement du système nerveux. La subluxation désigne une dysfonction neuro-mécanique articulaire, mais aussi tissulaire. Cette méthode de santé naturelle soulage ainsi une douleur par ajustement manuel des vertèbres après examen. Les techniques chiropratiques incluent des pressions manuelles de pression variables.

Les champs d’application

La chiropratique tient un rôle dans la prévention des troubles moteurs et musculo-squelettiques. Elle se montre efficace dans le traitement des douleurs lombaires et articulaires. La chiropraxie est surtout utilisée pour des pathologies telles les douleurs à l’épaule, les tendinites, et dans certains cas les migraines lorsqu’il s’agit de douleurs cervicales. Mais l’objectif premier de la pratique est avant tout préventif afin d’éviter les subluxations et les douleurs qui en découlent.

Bienfaits de la chiropratique

En repérant les subluxations de la colonne vertébrale, le chiropracteur vise un bien-être général en favorisant la communication esprit-corps. Le désalignement des vertèbres devient en effet un obstacle au bon fonctionnement du système nerveux. Inversement, des douleurs localisées apparaissent à cause de ces mouvements anormaux des vertèbres. C’est donc un équilibre de l’organisme que la chiropratique permet de retrouver.

Chiropratique et ostéopathie

La chiropratique et l’ostéopathie sont tous deux des références dans le traitement des problèmes de dos. Au Québec et aux États-Unis, la chiropratique est davantage sollicitée tandis qu’en France, le nombre de chiropracteurs est encore assez faible. La chiropratique se concentre sur le bon fonctionnement du système nerveux tandis que l’ostéopathie met l’accent sur les systèmes viscéraux et liquidiens, et travaille sur tout le corps.